Ituri: La communauté yira remercie les ituriens pour le respect de la ville morte

Les activités économiques ont tourné au ralenti ce lundi 2 décembre 2019 en ville de Bunia et dans certaines agglomérations de 5 territoires composant la province de l’Ituri. Boutiques, magasins, kiosques, stations services, institutions bancaires et autres commerces sont restés fermés. Même au marché central ,les activités ont été paralysées. Cela suite à l’appel le week-end dernier par Kasereka Kimera Bertrand, président international de la communauté yira,celui d’observer une journée de deuil le lundi 2 décembre sur toute l’étendue de la République Démocratique du Congo et au monde entier on l’on retrouve les membres de cette structure communautaire.

C’est en mémoire des victimes des massacres et autres exactions commises à l’égard des populations de Beni-ville et territoire ainsi qu’à travers le pays. Les opérateurs économiques d’autres communautés ont aussi fermé leurs portes,signe de compassion. Le président de cette communauté en ituri remercie ses membres et les ituriens en général pour avoir compatit avec les victimes des violences dans le Nord-Kivu.

Ce mot d’ordre a coïncidé avec celui lancé le même week-end par l’union des associations cultuelles pour le développement de l’ituri,UNADI,regroupant toutes les communautés ituriennes invitant la population à observer deux journées de ville morte pour soutenir le gouverneur Bamanisa déchu par un groupe de députés provinciaux le 20 novembre dernier.

Notre journée ville morte n’avait rien à avoir avec celle décrétée par la présidente de l’Unadi. Nous l’avons observer rien que pour le deuil de nos frères et soeurs. Nous sommes une structure apolitique, nous gardons notre neutralité”, a ainsi précisé Rigaen Kambale,président de cette communauté en province de l’ituri.

La Rédaction

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook
Facebook