Ituri: Des députés provinciaux pro- Bamanisa se désolidarisent de leurs collègues

Une division s’observe actuellement au sein de l’Assemblée provinciale de l’ituri depuis le vote le 20 novembre dernier de la motion de défiance contre le gouverneur Jean Bamanisa Saidi,par 27 députés provinciaux sur 28 présents à la plénière.

Après la déclaration lue devant la presse le vendredi 29 novembre par le rapporteur adjoint au nom des parlementaires de l’ituri, un autre groupe soutenant le gouverneur destitué a réagit ce samedi. Selon ces élus,cette déclaration n’engage en aucun cas l’ensemble des députés provinciaux composant la plénière qui est l’organe suprême de cet organe délibérant.

Les non signataires de cette motion ont dans leur déclaration énumérés certains faits qui constituent selon eux des irrégularités qui ont émaillées ce vote. Parmi lesquelles la précipitation dans l’organisation de l’examen de la dite motion, la délocalisation de la plénière sans informer tous les élus ainsi que le gouverneur de province, concerné, ainsi que le vote sans débat.

Nous nous posons la question de savoir qu’est-ce que les collègues recherchent réellement car il a fallu écouter le concerné avant d’envisager d’autres actions ? Pourquoi de précipitations dans l’organisation de l’examen de cette motion ? Pourquoi s’agiter devant le peuple ? Où était notre honorabilité ? Pourquoi nous avoir exposé au mépris et injures du public”, se sont-ils interrogés.

Ils attirent l’attention du président de la République, Félix Tshisekedi à qui ils demandent une implication personnelle en sa qualité de garant de la nation et de bon fonctionnement de la nation et du bon fonctionnement des institutions du pays. Au bureau de l’Assemblée provinciale de l’ituri,ces députés recommandent la neutralité ,d’éviter un quelconque penchant et aux deux institutions provinciales,ils proposent la franche collaboration.

Nous désapprouvons totalement la démarche de la motion initiée par notre collègue Masumbuko Adaba Louis,nous nous désolidarisons de nos collègues députés qui ternissent l’image de la première institution politique de notre province et nous nous remettons au peuple iturien”, ont-ils affirmé.

Dans leur déclaration politique du vendredi dernier rappelle-t-on, les députés provinciaux,en majorité signataires de cette motion, ont demandé au chef de l’État d’enjoindre le gouverneur de province destitué à lui déposer sa démission, d’habiliter le vice-gouverneur à assumer l’intérim jusqu’à l’organisation des élections de nouveau Gouverneur de province dans le délai prévu par la loi. Ils ont également demandé la réouverture des installations de l’Assemblée provinciale. Les signataires de cette sanction parlementaire accusent l’autorité provinciale de la mégestion et du non respect de l’Assemblée provinciale de l’ituri.

Placide Ucircan

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook
Facebook