Ituri:le gouvernement provincial dépose son édit budgétaire exercice 2020 à la cour d’appel suite à la fermeture du bureau de l’Assemblée provinciale

Évalué à près de 217.297.117,469,43 de francs congolais, le projet de l’édit budgétaire de l’Ituri, exercice 2020 a été déposé ce lundi 25 novembre 2019 à la cour d’appel de l’Ituri.

La délégation du gouvernement provincial a commencé d’abord à constater la fermeture du bureau administratif de l’Assemblée provinciale par la police, puis a saisie la cour d’appel de la place pour la suite du dossier.

Selon le ministre près le gouverneur en charge des ITPR ,urbanisme,habitat et affaires foncières, assumant l’intérim du gouverneur de province qui a conduit cette délégation, ce dépôt est fait conformément à la loi.

Il était prévu que nous puissions déposer ce lundi cet édit budgétaire conformément aux lois du pays. Nous avons constaté que le bureau de l’Assemblée provinciale est fermé, maintenant nous allons saisir les instances compétentes, le cas échéant la cour d’appel de l’Ituri, pour pouvoir constaté et requérir leurs avis en vue de nous aider dans la suite de la procédure .” a déclaré Ucircan Ibrahim Bule Chrisante à lavoixdelituri.net

Cet édit budgétaire de l’Ituri déposé au Greffe principal de la cour d’appel de l’Ituri, qui a été adopté par le conseil des ministres s’étale sur quatre volets,notamment:

Le premier pilier prend au moins 55% soit près de 120 milliards de francs congolais du budget concerne la bonne gouvernance et la restauration de l’autorité de l’État;

Le second s’intéresse à la diversité économique et l’accélération de la croissance économique et prend près de 13,6% soit 29 milliard de francs congolais du budget ;

L’accès aux services asociaux de base et développement du capital humain, 9,2% soit près de 19milliards de francs congolais, constitue le troisième pilier;

Et le dernier pilier soit le quatrième, prend l’environnement et le changement climatique, 21,63% donc près de 46 milliards de francs congolais.
Une amélioration ou accroissement de près de 90 milliards de francs congolais par rapport au budget de l’année 2019,a ajouté la même source.

Le dépôt de cet édit budgétaire à la cour d’appel suscite des critiques dans les différentes couches de l’ituri. Beaucoup estiment que cette action viole intentionnellement les textes en la matière.

Un bras de fer s’observe entre les deux institutions de l’ituri depuis le vote d’une motion contre le gouverneur de province Jean Bamanisa Saidi. Ce qui a conduit à la fermeture des installations de l’Assemblée provinciale de l’ituri.

La Rédaction

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook
Facebook