Ituri: l’Assemblée provinciale empêche le vice-gouverneur de répondre aux questions sur la sécurité

Le vice-gouverneur de la province de l’Ituri,Martin Shalo Dudu qui s’est présenté ce mercredi à l’Assemblée provinciale pour répondre à une question d’actualité sur la sécurité s’est vu empêcher de s’exprimer par la plénière.

Le député Eguma initiateur de ce contrôle parlementaire voulait comprendre la gestion de la situation épineuse de la sécurité à travers la province.

C’est une motion incidentielle soulevée par son collègue Udaga Renio qui a cassé cette démarche. Selon ce dernier, le vice-gouverneur n’a pas qualité de répondre à ces questions,mais plutôt un ministre provincial de l’intérieur et sécurité. Une situation qui a poussé le président de cet organe délibérant à soumettre la plénière au vote.

Cette motion incidentielle a été voté en majorité écrasante,ce qui na pas permis à cette autorité provinciale de répondre à ces préoccupations.

Nous avons investi le gouvernement provincial mais avec des amendements. Nous avions demandé au gouverneur de nommer un ministre de l’intérieur et sécurité, malheureusement cette recommandation n’a jamais été prise en compte. L’ assemblée provinciale n’est pas encore saisie officiellement si c’est le vice-gouverneur qui est le répondant de ce portefeuille”, a déclaré madame le rapporteur de cette première institution de la province, Julie Adabayi.

Signalons que l”intérieur, sécurité, jeunesse, sports , loisirs et genre,famille et enfant, sont là les portefeuilles qui ne figurent pas sur l’arrêté du gouverneur Jean Bamanisa Saidi,signé le 24 juin 2019. Il avait cependant nommé quatre commissaires provinciaux pour épauler les 10 ministres.

La Rédaction

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook
Facebook