Ituri: Les journalistes suspendent toute collaboration avec le gouvernement provincial suite à la violation des droits de la presse

L’Union Nationale de la Presse du Congo,UNPC section de l’Ituri,décide de rompre sa collaboration avec le gouvernement provincial de Jean Bamanisa Saidi. Aucune activité de l’exécutif provincial ne passera dans les médias de l’Ituri,ont-ils décidé ce jeudi 24 octobre 2019 à l’issue d’une assemblée générale extraordinaire.

Dans une déclaration faite ce jeudi 24 octobre 2019 par la présidente de cette corporation des journalistes ,cette décision fait suite à la séquestration et la détention illégale du journaliste Patrick Ruhigwa Katabalirwa,rédacteur en chef de la Radio Télévision Avenir,le mercredi 23 octobre dernier. Selon elle, Luc Malembe Nkuru,coordonnateur intérimaire de la cellule de communication du gouverneur, a ordonné au capitaine de la police chargé de la sécurité du gouvernorat de le détenir dans un conteneur où il a passé la nuit dans des conditions infra-humaines. Il est soupçonné comme principal auteur de la disparition d’un disque dur.

Étant donné que les cas de de violation de la liberté de presse deviennent récurrents en Ituri,nous condamnons avec la toute dernière énergie cette séquestration,sa détention illégale et exigeons sa libération sans délai et sans conditions. La cessation de toute collaboration entre la presse et le gouvernement provincial jusqu’à nouvel ordre”, a déclaré Christine Abeditho à lavoixdelituri.net

L’UNPC/Ituri menace par ailleurs de porter plainte ” en charge de tous ceux qui ont concouru à cet acte particulièrement le coordonnateur de la cellule de communication du gouverneur.Pour palier à cette situation macabre, elle invite le gouvernement national, les organisations œuvrant dans la défense des droits de l’homme en général et des journalistes en particulier, à s’impliquer dans l’amélioration des conditions de travail de la presse en Ituri qui se détériorent du jour au jour”, a-t-elle ajouté.

Le climat entre la presse iturienne et le gouvernement provincial n’est pas bon,rappelle-t-on,depuis quelques mois malgré plusieurs tentatives d’harmonisation.

Hormis Patrick Ruhigwa,Zachée Tikamanyire et Jean-Paul Mugisa, de la Radio Télévision Nationale Congolaise,RTNC,sont aussi aux arrêts. Ils ont été tous transférés à l’État major de la police puis au parquet .

Le porte-parole du gouvernement provincial de l’Ituri,Janvier Egudra de son côté, appelle la presse au calme tout en privilégiant le dialogue entre les deux parties.

La Rédaction

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook
Facebook