Irumu:2 militaires FARDC et 1 civil comparaissent devant le tribunal militaire à Kasenyi

Deux militaires des forces armées de la République Démocratique du Congo et un civil, conducteur de moto comparaissent depuis le mercredi 2 octobre devant le tribunal militaire de garnison de l’ituri, dans une audience publique, devant le bureau administratif du secteur de Bahema sud à Kasenyi, à 55 km au sud de Bunia,au bord du lac Albert en territoire d’Irumu.

Ils sont poursuivis pour association des malfaiteurs, assassinat, vol à mains armées, coups et blessures aggravés mais aussi violation des consignes dans le meurtre d’un motard et de sa cliente le 19 août dernier à Mayi ya Franga sur la route Bunia-Kasenyi. Une autre femme, cliente était blessée par balle. Ces coupeurs de route avaient emporté plus de 13.000 dollars américains.

Selon l’auditeur de cette juridiction militaire la première journée du mercredi était consacrée essentiellement à l’identification de ces prévenus et ce jeudi le tribunal a procédé à l’instruction de la cause. 4 autres présumés criminels sont en fuite et sont recherchés par la justice militaire.

Les deux militaires FARDC sont tous des sergents,de l’unité 3201 régiment basé en territoire de Djugu. Ils étaient consignés pour sécuriser la résidence d’un officier,mais ils ont abandonné leur poste pour s’associer à ces malfaiteurs “ a précisé le major Vicky Lopombo,qui intervient comme ministère public dans cette audience, joint par lavoixdelituri. net.

La journée du samedi sera consacrée à la plaidoirie et réquisitoire,tandis que le prononcé est attendu pour le lundi 7 octobre prochain. Ce procès est financé par le gouvernement provincial de l’Ituri,ajoute la même source.

Placide Ucircan

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook
Facebook