Ituri: Crise à la Sokimo,la délégation syndicale déplore les reports de leur rencontre avec le gouverneur

Les agents et cadres de la société minière de Kilo-Moto, Sokimo, souhaitent rencontrer le gouverneur de la province pour passer en peigne fin les multiples contrats signés par leur hiérarchie qu’ils qualifient “des léonins”.

Ils parlent principalement du récent contrat signé entre la Sokimo et la Somin-trans pour le parc à taillings de Tarada à Nizi,une localité située à 30 km de Bunia dans le territoire de Djugu, précisément sur le périmètre 5110.

Ces travailleurs de la Sokimo indiquent que toutes les démarches entreprises pour rencontrer l’autorité provinciale n’ont jamais abouties.

En appuyant Somin-trans avec un projet de prédation,70 pourcents pour Somin-trans contre 30 pourcents de partage de production avec Sokimo”.C’est pourquoi nous voulons le rencontrer pour en discuter avec lui”, a déclaré à lavoixdelituri.net Lokana Dhevi Jean-Vianney, délégué syndical principal Nizi

Je ne suis pas encore en possession de leur lettre de demande d’audience “ a ainsi réagi le gouverneur Jean Bamanisa Saidi sans faire autre commentaire .

D’autres proches du gouverneur indiquent que ” si le gouverneur Bamanisa n’a jusque là pas encore reçu cette délégation syndicale, c’est parce que son agenda demeure surchargé “.

Rappelons que les agents et cadres de la Sokimo ont adressé le lundi 5 août 2019 un nouveau mémorandum au président de la République Félix Tshisekedi dans lequel ils ont alerté le chef de l’État sur “le bradage” au sein de la Sokimo.

La Rédaction

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

EMAIL
Facebook
Facebook
LINKEDIN
INSTAGRAM