Ituri:Le comité provincial de sécurité dévoile son premier compte rendu

Le comité provincial de sécurité de l’Ituri décide désormais de porter à la connaissance du public le compte rendu de toutes ses rencontres, ceci dans le cadre de la redevabilité à la population et de la transparence dans la gestion sécuritaire. Ce qui restait jusque là confidentiel.

Dans son premier exercice ce vendredi 9 août, ce comité dirigé par le gouverneur de province, a déploré la persistance de l’insécurité dans les territoires de Djugu, Mahagi et d’irumu où des tueries, attaques contre les forces de l’ordre ont été de nouveau rapportées.

Les instructions ont été données aux autorités locales y compris le comités locaux de sécurité pour prendre des dispositions utiles en faveur des victimes ainsi que documenter tous les cas de tueries et pillages qui seront versés à la commission d’enquêtes mise en place par le gouverneur. L’armée de son côté est appelée à renforcer les opérations de stabilisation” a déclaré Maître Unega Egee, porte-parole.

Un accent particulier a été mis aussi sur les rôles de la presse pendant cette période. Le conseil a appelé les médias à éviter de diffuser des fausses informations et des images horribles.

Par rapport à la maladie à virus Ebola, il a été révélé que le cas suspecté en territoire de Mahagi s’est avéré négatif après prélèvement de l’échantillon. Ce qui rassure la population de ce coin et des autres territoires “, a-t-il indiqué.

Parmi les dispositions prises, le comité provincial de sécurité décide la poursuite des opérations militaires sans relâche jusqu’à l’anéantissement des hommes armés,l’organisation de procès public en charge des criminels ainsi que de toutes personnes impliquées dans la situation d’insécurité en ituri. Il s’engage également de lancer officiellement le lundi 12 août prochain à Gety dans la chefferie des Walendu Bindi, le processus du précantonnement des miliciens de la FRPI par le gouverneur Bamanisa ainsi que la mise en place d’une commission composée des FARDC, PNC et ANR, qui sera chargée de la sécurisation des axes routiers Bunia-Iga-Barrière-Mungbwalu,long de 80 km et renforcer la sécurité dans certains endroits stratégiques de la province.

Placide Ucircan

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

EMAIL
Facebook
Facebook
LINKEDIN
INSTAGRAM