Bunia: Au cours de sa visite à la mairie, le gouverneur Bamanisa met les autorités urbaines devant leurs responsabilités de développement de la ville

Le gouverneur de province Jean Bamanisa Saidi a échangé ce lundi 29 juillet 2019 avec le maire, les bourgourmestres des communes, les chefs des quartiers et avenues de la ville de Bunia dans la salle de célébration des mariages.

Il s’agit de la première rencontre officielle du patron de l’exécutif provincial avec ces responsables locaux depuis son élection à la tête de l’Ituri.

Dans sa communication, l’autorité provinciale a exhorté ces gestionnaires à plus de responsabilités, chacun dans son entité, pour relever des multiples maux qui bloquent le développement de cette ville, miroir de la province.

Que chacun prenne sa responsabilité en mains. N’attendez pas que le président de la République, le gouverneur de province viennent faire votre travail. Que chacun se débrouille là où il se retrouve”, a martelé Jean Bamanisa Saidi.

Il a annoncé la relance de l’impôt personnel minimum, IPM ,de la taxe sur la numérotation des parcelles ainsi que de l’aménagement de la ville de Bunia pour combattre les constructions anarchiques.

Sur le plan sécuritaire, il a demandé à ces chefs de contrôler les entrées et les sorties des personnes dans leurs entités respectives tout en collaborant étroitement avec la police mais également à bannir le communautarisme et la xénophobie qui selon lui ont élu domicile dans le service étatique.

Pour lutter contre la ” perception désordonnée ” des taxes entre ces entités longtemps décriée par les assujettis, l’autorité provinciale promet mettre en place un service pour la centralisation de ces recettes.

On ne doit pas avoir 5 services dans la ville. Nous pensons que dans la réorganisation de la DGRPI nous pouvons avoir ce service qui va capter les recettes de la ville,des communes et de la province pour le compte de chacune des entités pour la traçabilité et transparence ” a précisé à lavoixdelituri.net le gouverneur de l’Ituri.

Les représentants des chefs des quartiers et avenues ont saisi de cette opportunité pour présenter au gouverneur leur cahier de charge qui se résume sur la mise en place d’une nouvelle politique de la gestion de la ville vue l’extension démographique.

M. Bamanisa a annoncé par la même occasion le début d’un séminaire à partir du vendredi 2 Août prochain à l’intention de ces autorités locales, pour les rappeler sur les différentes attributions.

Placide Ucircan

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook
Facebook