Bunia: L’ONG SAF remet des kits hygiéniques intimes aux femmes et filles déplacées

La synergie pour l’autonomisation de la femme et jeune fille,en sigle SAF, a distribué ce jeudi 25 juillet 2019 des kits hygiéniques intimes à une centaine de femmes et jeunes filles déplacées de guerre du site de l’hôpital général de référence de Bunia. Cette assistance était constituée des bandes hygiéniques, des savons,des petits sceaux et des préservatifs masculins.

La directrice de cette organisation non gouvernementale a indiqué que cet acte est parti d’un constat amer fait selon lequel, ces personnes ne sont pas assistées sur leur intimité liée à leur état physiologique et sont souvent exposées à des infections sexuellement transmissibles.

Nous avons constaté que les besoins de la femme et de la jeune fille étaient oubliés. Elles n’étaient pas assistées sur leurs spécificités,elles nous ont donné leur alerte. Elles font le sexe-survi dans les deux sites d’hébergement pour couvrir les besoins spécifiques à leur nature. C’est pour cette raison que nous nous sommes sentis obliger de leur venir en aide tant soit peu en les aidant pour se contenir pour un petit moment “, a expliqué madame Olivia Esiso à lavoidelituri.net.

Les filles mineures âgées de 15 à 21 ans et les filles-mères considérées comme les plus exposées sont parmi les bénéficiaires les mieux servies.

Pour les bénéficiaires, c’est un ouf de soulagement face à un besoin très important qu’elles éprouvaient.

Vraiment nous manquions des moyens pour nous procurer ces kits hygiéniques très importants pour nous. Je n’ai pas autre chose à dire si ce n’est pas seulement dire merci à Saf”, s’est ainsi exprimée une bénéficiaire.

Par la même occasion, cette organisation a procédé à la sensibilisation de ces femmes et filles sur l’utilisation de ces matériels ainsi que sur les risques de contamination des maladies sexuellement transmissibles.

L’ONG SAF compte intensifier ses actions auprès des autres femmes en leur apportant d’autres soutiens qui vont faciliter leur autonomisation. Pour y arriver, elle appelle à l’intervention des partenaires de bonne volonté.

Créée en 2018 en ville de Bunia,chef-lieu de la province de l’Ituri, la synergie pour l’autonomisation de la femme et jeune fille est une organisation engagée dans l’accompagnement des femmes et filles vulnérables afin de les rendre autonomes. Elle assiste également en justice les personnes indigentes,elle s’occupe aussi de l’éducation de la jeunesse ainsi que les femmes victimes des violences sexuelles.

Placide Ucircan

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook
Facebook