Ituri: La Monusco promet intensifier son appui logistique à l’armée dans les opérations contre les miliciens en territoire de Djugu.

Le représentant spécial adjoint du secrétaire général de l’ONU en charge des opérations et maintien de la paix de la monusco séjourne à Bunia depuis ce mardi 23 juillet 2019.

Dès son arrivée, François Grignon, a déclaré devant la presse que la mission de l’organisation des nations unies pour la stabilisation de la RDC va intensifier son appui logistique au côté des forces loyalistes qui font fasse à un un groupe armé actif dans le territoire de Djugu depuis décembre 2017.

Selon lui, l’option militaire ne peut pas constituer une solution pérenne à la crise de Djugu, d’où l’importance d’envisager des conciliabules.

Au cours d’une réunion le même mardi avec le gouverneur de province Jean Bamanisa Saidi entouré des membres du comité provincial de sécurité,l’autorité provinciale s’est déclaré satisfait de l’accompagnement de la mission onusienne dans la pacification du territoire de Djugu.

La promesse de ce responsable des nations unies intervient après plusieurs critiques en ituri contre l’intervention tardive ou non de la monusco aux côtés des FARDC pendant qu’elle possède tous les moyens possibles. Ceci malgré l’installation de deux camps militaires en territoire de Djugu précisément à Lodda en secteur des Walendu pitsi et à Roo/Blukwa dans la chefferie des Bahema Nord dans le but de sécuriser convenablement la population locale en proie aux menaces, massacres à grande échelle qui s’y déroulent.

C’est depuis le 29 mars 2019,rappelle-ton, que le conseil de sécurité des nations unies a décidé à New York de renouveler le mandat de la Monusco à travers sa résolution 2463 avec comme tâche prioritaire la protection de la population civile.

Thierry Lole

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook
Facebook