Bunia:le premier jour de deuil décrété par la communauté alur respecté

Les activités sont paralysées ce vendredi 19 juillet 2019 dans la ville de Bunia, chef-lieu de la province de l’Ituri. Boutiques,magasins,maisons de télécommunications, banques ont fermés leurs portes sauf les officines pharmaceutiques pour prouver leur solidarité envers la communauté alur qui a perdue ses 10 membres le mardi et mercredi dernier dans la localité Magalabo dans le groupement Babulaba, chefferie des Baboa-Bokoa en territoire d’irumu en province de l’Ituri . Même dans le marché central de Bunia les activités commerciales ne tournent pas normalement.

Madiabanga Aliba Élie, président des alurs, l’une des grandes communautés de l’Ituri qui a décrété la veille ce deuil de trois jours, avait appelé les membres d’autres communautés qui veulent compatir avec eux d’observer aussi cette grève. Des conséquences économiques ne sont pas encore signalées.

Signalons que la communauté alur regroupée au sein de carrefour pour le développement de Mahagi, Cadema, décide par ailleurs que les corps des victimes soient gardés à la morgue de l’hôpital général de référence de Bunia jusqu’à la clarification sur la cause et les circonstances de leurs décès avant de procéder à leur inhumation.

Ces personnes de même famille résidant au quartier Lembabo en ville de Bunia ont été brûlées vives et décapités par des inconnus pendant qu’ils récoltaient les produits de leur champ.

Placide Ucircan

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook
Facebook