Ituri: L’ Assemblée provinciale déplore l’entrée en fonction des ministres sans être investis

l’Assemblée provinciale de l’Ituri a clôturé ce vendredi 28 juin sa session ordinaire de mars 2019 pendant un contexte particulier lié à l’insécurité.

Le président de cette première institution provinciale a cependant déploré dans son discours que les ministres nouvellement nommés sont déjà en fonction et qu’ils auraient déjà effectué des remises et reprises avec leurs prédécesseurs depuis le 26 juin dernier sans être investis par les députés provinciaux.

Selon lui,si ces ministres commencent à travailler sans que l’Assemblée provinciale les investisse,c’est tout simplement une violation des textes en la matière.
Il a évoqué notamment l’alinéa 6 et 7 de l’article 23 de la loi numéro 08/012 du 31 juillet 2008 portant principes fondamentaux relatifs à la libre administration des provinces qui stipule que “avant d’entrer en fonction,le gouverneur présente à l’Assemblée provinciale le programme dé son gouvernement. Lorsque ce programme est approuvé à la majorité absolue des membres qui composent cette assemblée, celle-ci investie les ministres”.
Pour le président de la première institution provinciale,si ces ministres se mettent en fonction sans être investis, cela est tout simplement la violation de cette disposition.

“Nous avons suivi sur la voie des ondes des remerciements entre les ministres entrants et sortants du gouvernement provincial à l’issue d’une séance de remise et reprise. Si ce gouvernement est déjà en fonction, l’assemblée provinciale étant légaliste ignore cela. Nous attendons une entrée en fonction
officielle et solennelle comme nous exige les textes “,a déclaré Banga Tchombé Siméon.

Le gouverneur de province qui a pris part personnellement à cette séance, parle d’une incompréhension du discours du président de l’Assemblée provinciale .

“Les nouveaux ministres ont déjà fait la remise et reprise,ils travaillent,ils élaborent les programmes et ils viendront pour l’investiture. Nous avions demandé que la présentation de notre programme soit faite le jeudi 27 juin,mais l’assemblée semblait être occupée, nous sommes obligés de reporter cela en une session extraordinaire que nous allons solliciter au lieu d’attendre la session de septembre pour permettre au gouvernement de travailler “, a ainsi réagi Jean Bamanisa Saidi, gouverneur de l’Ituri.

Rappelons que le gouverneur de la province de l’Ituri a rendu public son gouvernement le lundi 24 juin composé de 10 ministres dont 6 députés provinciaux sans les ministères des sports, loisirs,jeunesse,genre,famille et enfants mais aussi celui de l’intérieur. Une publication qui a suscité des nombreuses réactions parmi lesquelles les congolais unis pour le changement, CUC, dont les militants et cadres ont manifesté le mercredi dernier après avoir constaté l’absence de leur délégué au sein de ce gouvernement Bamanisa malgré l’existence d’un protocole d’accord entre eux .

Placide Ucircan

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook
Facebook