Ituri: 46 enfants en conflit avec la loi mènent une vie precaire dans le quartier spécial de la prison centrale de Bunia.

Cette révélation a été faite ce lundi à Bunia, par le parlement d’enfant de l’Ituri. C’était en marge de la célébration en retard, de la journée de l’enfant Africain.

D’après Christone Luzolo, vice-présidente de cette structure d’encadrement d’enfants, leurs pairs du quartier spécial, mangent une seule fois par jour, dorment dans des conditions difficiles c’est-à-dire, vu le nombre insuffisant des matelas dans leur cellule, ils se couchent dessus en tour de rôle.

Sur le plan judiciaire, le parlement d’enfants s’inquiète de la lenteur sur le traitement des dossiers de leurs pairs en conflit avec la loi. Ceci dû au fait qu’il existe qu’un seul juge au tribunal pour enfant ajoute Christone Luzolo. Le directeur de la prison centrale de Bunia, le major Camile ZONZI confirme toutes ces affirmations. Par rapport aux conditions d’hébergement, il dit faire avec les moyens à sa disposition.

Comme mentionné sur le thème de l’année , les enfants du parlement d’enfants ont apporté une assistance à leurs semblables.

La rédaction

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook
Facebook