Ituri : Pour pacificier Djugu,un député provincial honoraire propose le remplacement des autorités civiles par des militaires

Dans une lettre ouverte adressée au président de la République, l’honorable Pierre Claver Bedidjo Ndjinga, ancien député provincial du territoire de Djugu ,se dit profondément préoccuper de constater la dégradation de la situation sécuritaire dans son territoire il ya bientôt deux ans.

Dans cette correspondance,il a formulé certaines recommandations au président Félix Tshisekedi pour que cette entité en proie aux attaques rebelles soit totalement pacifiée. Parmi les pistes de solutions, il invite le président de la RDC à décréter l’État d’urgence en territoire de Djugu en vertu des pouvoirs qui lui sont conférés par la constitution congolaise.

“Au vu de la dégradation de la situation sécuritaire et au risque d’assister à un embrasement généralisé du territoire de Djugu, nous avons jugé utile de venir vous soumettre des propositions telles que celle de nommer un militaire comme Administrateur de territoire de Djugu, de remplacer tous les chefs des chefferies et secteurs par des militaires, mais aussi effectuer un déploiement massif des troupes dans cet territoire,les doter d’une logistique conséquente et assurer une prise en charge correcte “,peut-on lire dans cette lettre dont lavoidelituri.net s’est procurée une copie.

Il a également proposé l’organisation d’une conférence pour conforter et pérenniser les acquis lorsque la paix et la sécurité seront rétablies. Selon lui, la situation sécuritaire s’est dégradée et perdurée à cause d’une gestion “laxiste “par les autorités nationales, provinciales et locales.

C’est depuis décembre 2017 que la population du territoire de Djugu vit au quotidien des actes de violences caractérisés par des tueries, incendies des maisons, pillages des biens…Ce qui a occasionné des milliers de morts et des déplacements des habitants.

L’honorable Pierre Claver Bedidjo Ndjinga, fût député provincial célèbre du territoire de Djugu de 2006 à 2018,reconnu dans sa rigueur dans les contrôles parlementaires face aux membres de l’ancien gouvernement provincial et des responsables des services publics de l’État .

Placide Ucircan

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook
Facebook