Ituri : La communauté Hema clôture les trois jours de deuil par l’enterrement de ses membres

Les trois jours de deuil décrétés par l’association culturelle Ente regroupant la communauté des Hema depuis le mercredi 12 juin se sont clôturés ce vendredi. Pendant cette période, les activités ont été paralysées à Bunia. Boutiques, magasins, officines pharmaceutiques, banques,étaient restés fermés.

En marge de cette journée, structure communautaire a saisie de cette occasion pour enterrer ses trois membres et autre de la communauté Bira, tous des hommes, tués la semaine en cours dans les territoires de Djugu et d’irumu par des hommes armés identifiés à “Ngudjolo “,selon l’armée. Ils ont été inhumé dans une fausse commune dans un ancien cimetière situé au centre-ville de Bunia sous l’autorisation des autorités urbaines.

Les jeunes Hema ont défilé avec ces dépouilles mortelles sur le boulevard de libération avant de les enterrer.

Le maire de la ville de Bunia contacté, confirme avoir signé un arrêté autorisant l’inhumation sécurisée de ces personnes. Ferdinand Fimbo Lebilie indique que c’est après une concertation avec les leaders de cette communauté qu’il a apposé sa signature sur cet document.

Rappelons que le jeudi,deuxième jour de ce deuil, un groupe des jeunes a envahi les grandes artères de la ville pour protester contre les massacres en territoire de Djugu et d’irumu.

Le porte-parole de l’association culturelle Ente ,Victoire Ngona annonce à lavoidelituri.net qu’ne nouvelle déclaration sera faite à la presse ce samedi ce 15 juin.

Placide Ucircan

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

EMAIL
Facebook
Facebook
LINKEDIN
INSTAGRAM